le forum

rock en tout genre, S-F, actus
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mr Brian Robertson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Mark
Invité



MessageSujet: Mr Brian Robertson   Mer 11 Oct - 11:14

Robbo à décidé de prendre sa retraite...........sniff.

En ésperant qu'il à simplement besoin de se reposer un peu et ensuite nous faire une petite tournéé ou on oublies pas la France....

Si vous avez envie de le soutenir ou juste lui dire un mot, reponds ici, et je le ferai passer.
Revenir en haut Aller en bas
thierry
Admin


Nombre de messages : 267
Age : 49
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Mer 11 Oct - 11:37

oui, ce n'est pas une bonne nouvelle, surtout qu'il peut jouer encore quelques années ... je le croyais en tournée en Finlande il y a peu ...il a quel age ? 50 ans environ si je ne m'abuse ?

a+
thierry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thierryzeppelin.free.fr/
Mark
Invité



MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Mer 11 Oct - 12:41

Citation :
Brian "Robbo" Robertson was born in Glasgow, Scotland, February 12th 1956. After years of classical training with the cello and the piano, he soon became more interested with the rock'n'roll scene and started playing the guitar as well as bass guitar, drums and keyboards with his older brother Glen in different bands in Glasgow. At the age of 17 he took his gear and went down to London to try to get a job as a drummer, but when Thin Lizzy lost Eric Bell and then stand-in guitar player Gary Moore, their roadie Big Charlie from Glasgow suggested that they give this young wiz kid from back home a chance. Phil Lynott and Brian Downey were both taken by storm by his playing and he got the job straight away.


http://www.robbo.info/
Revenir en haut Aller en bas
Billy2Rivers
fighting
fighting


Nombre de messages : 62
Age : 45
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Mer 11 Oct - 12:48

Mince ! Robbo N'A PAS LE DROIT d'arrêter ! No
En fait, ce qui me fait peur c'est qu'en règle générale quand un artiste décide subitement de tout arrêter comme ça, c'est qu'une pathologie grave vient d'être diagnostiquée... j'espère de tout mon coeur que ce n'est pas le cas ici ! Shocked

Quoi qu'il en soit Robbo rules ! Basketball

... Et Philo Rules aussi ! afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loner
testeur
testeur


Nombre de messages : 14
Age : 30
Localisation : 67
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Mer 11 Oct - 14:29

Pas très réjouissante comme nouvelle en effet.
Ce que je retiens également de lui, c'est son passage bref mais tonitruant dans Motörhead...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nightfall.fr/
guitarmancho
fighting
fighting


Nombre de messages : 62
Localisation : nord
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Ven 13 Oct - 20:16

Cela me donne envie de me réécouter ce magnifique album de Motorhead: Another Perfect Day
Brian Robertson a su imposer son style à Lemmy sur cet album: sacré performance. Les deux hommes ont vite changé de chemin, dommage mais Motorhead a survecu.... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loner
testeur
testeur


Nombre de messages : 14
Age : 30
Localisation : 67
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Ven 13 Oct - 20:23

Oui, il donnait un peut un second souffle au groupe. Même si son style plus propre, moins brut de coffrage que celui de Fast Eddy, n'a pas fait l'unanimité (j'avoue une préférence pour le côté cradingue de l'affaire), il a tout de même permis de faire de Another Perfect Day un des sommets de la discographie de la bande à Lemmy, juste après la trilogie légendaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nightfall.fr/
Loner
testeur
testeur


Nombre de messages : 14
Age : 30
Localisation : 67
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Dim 5 Nov - 1:05

Au fait, j'ai vu que Brian avait participé à un album solo de Peter French, "Ducks In Flight" en 1978. Quelqu'un l'a écouté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nightfall.fr/
Mark
bad reputation
bad reputation


Nombre de messages : 395
Age : 52
Localisation : Parris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Ven 13 Avr - 16:24

Vu comme je suis overbookéé de boulot Evil or Very Mad j'ai trouvé ca cet aprem !!

Citation :
Posté le 27/03/2007 16:18:29


Bon. J'avais déjà promis de raconter cette histoire sur un autre forum, mais ceux que ça intéresse se trouvent ici. Dont acte.

Certains ne le savent probablement pas, mais à un moment précis, mon premier groupe sérieux, Scanner, a connu une jolie traversée du désert qui dura à peu près un an et demi. Démotivation, perte de personnel, des choses qui ne tournent pas comme elles devraient, je ne vais pas m'étendre...

Le fait est que je ne voulais pas perdre la main, pas m'éloigner du "milieu rock" qui m'avait déjà fait vivre de beaux moments sur les planches. Donc, en attendant des jours meilleurs, j'ai accepté la proposition de deux allumés valentinois notoires qui venaient de créer la première radio privée de la ville...

J’avais deux magazines par semaine. Le premier, une heure tous les mardis soir, s’appelait « Tora, tora, tora ! » et était un journal d’actualité rock et hard avec plein de nouveautés, quelques critiques d’albums et beaucoup de pousse-boutons genre DJ… Généralement, je m’y débrouillais seul, technique et speach, sauf lorsqu’il y avait des opérations spéciales genre interviews de groupes ou d’artistes…

Ca, c’était un truc auquel tenait le directeur d'antenne. Comme il savait que je parlais déjà assez bien l’anglais, il négociait directement les interviews avec les organisateurs, qui étaient souvent des potes… Généralement, les artistes étaient ravis de ce genre d’opportunité parce que ça les changeait un peu de la sempiternelle interview de routine pour presse écrite, ânonnée dans un anglais approximatif, dans l’ignorance totale de la chose par un correspondant local hors sujet…

Je me suis donc mis à rencontrer un maximum de monde… De fin 82 à 84, ça a été assez génial sur ce plan-là… Car même si je n’ai intégré l’équipe qu’à partir d’avril 83, la radio m’avait déjà fait bosser de la sorte sur le concert Tygers Of Pan-Tang en septembre 82, pour une autre radio où travaillait déjà mon boss… Un groupe de série B porté par l’engouement pour la New Wave Of British Heavy Metal, mais un sacré combo de scène… Quel matos ! Ils avaient tellement de puissance qu’ils ont fait sauter le transfo deux fois !…

Pour la petite histoire, il convient de savoir que ce groupe avait en ses rangs un certain guitariste du nom de John Sykes, qu’on retrouva ensuite chez Thin Lizzy et chez le Whitesnake de David Coverdale deux ans plus tard…

En mai, j’ai fait Def Leppard à Lyon… Les retrouvailles… Je suis arrivé à la bourre à cause des embouteillages, et je n'ai pu choper que Phil Collen, qui m’a reconnu !… Enfin, il se souvenait surtout de ma Gibson Explorer…

En octobre, j’étais sur la date Motorhead. J’avais emmené mon batteur de l'époque pour le fun et mon manager pour les photos. Il avait dégotté une accréditation, je ne sais pas comment…

C’était la tournée « Another Perfect Day Tour », le premier et unique album enregistré avec l’ex-Thin Lizzy Brian Robertson à la guitare… Personnellement, il y avait déjà quelques années que j'avais pris un peu de recul avec Motorhead… Mais le simple fait de pouvoir rencontrer Robertson me mettait dans tous mes états !

Le concert avait été très mauvais. Trop fort, trop brouillon, mal maîtrisé. Lemmy avait la pêche, mais Brian n’était pas à son aise… D’ailleurs, même si l’album demeure excellent, je n’ai toujours pas compris comment un guitariste aussi fin, aussi « musical » que Robertson avait pu se laisser embringuer dans un truc aussi trash que Motorhead…
Pour moi, c’était un emploi contre nature. Mais je ne connaissais pas tous les tenants et les aboutissants… J’ai appris beaucoup de choses, ce soir-là…

D’abord, Lemmy est un mec charmant. Beaucoup moins balèze que ce qu’on croit : il est plus petit que moi ! Vaguement réac’, mais il a un avis sur tout ! Il nous plaignait sincèrement d’avoir élu « fucking Mitterand » !

Ensuite, je confirme ce que j’ai toujours su : Philty « Animal » Taylor est fou ! Il a passé son temps à hurler dans tous les couloirs en jetant des croûtes de Babybel à tous ceux qui croisaient sa route !… Circulez !

Brian était malade : il avait une joue toute gonflée, genre abcès dentaire… Il était un peu à l’écart, assis dans son coin, mais ça ne l’empêchait pas de faire comme tout le monde, à savoir de tourner au Bourbon/Heineken…

Au bout d’un moment, j’ai fini par m’approcher de lui pour lui demander une interview en bonne et due forme… Il m’a regardé, vaguement surpris, puis s’est mis à mâter mon sweat-shirt Thin Lizzy avec intérêt avant de me dire : « Je n’y suis pas ! ». Et pour cause ! C’était le sweat officiel de la tournée « Renegade », banké au point promo un an et demi plus tôt, et Snowy White tenait sa place…

Bref, j’ai senti que le mec se piquait au jeu. Sur le ton de la confidence, je lui ai dit que j’étais ravi d’avoir vu Motorhead, mais que personnellement, j’étais surtout venu pour lui parce que j’avais été fasciné par son travail au sein de Lizzy…
Vous l’auriez vu ! D’un seul coup, son œil s’est allumé ! Il s’est levé d’un bond, m’a dit « Wait a minute ! Wait a minute ! », a dévalé les escaliers de la sortie pour en remonter deux minutes plus tard avec une cartouche de Marlboro et une bouteille de bourbon. Puis il m’a entraîné dans une loge et a fermé la porte A CLE derrière lui !… Vraisemblablement, j’avais attisé son intérêt… Je tenais mon interview et ça allait être quelque chose !

D’abord, il a confirmé l’hypothèse abcès dentaire. Ca faisait trois jours qu’il était dans cet état et la tournée étant
ce qu’elle était, il n’avait pas le temps de se faire soigner. Solution temporaire : deux sachets de poudre jetés sur la table ! « Y’a que ça qui me calme ! ». Tu parles !… Il nous a donc préparé deux rails, on s’est enfilé un verre et c’était parti !

Depuis fin 78, date de son éviction de chez Lizzy, ce mec avait vécu un truc impensable !

Sur son renvoi, il a été très clair : Brian était un petit dur. Tendance caractos, même. Ce qui revient à dire qu’il attirait les emmerdes sans arrêt. Un soir, il atterrit au Speakeasy, une boîte Londonienne alors en vogue, et il ne trouve rien de mieux à faire que de se brancher avec Jeff Beck, à qui il botte littéralement le cul !…

Le problème, c’est que lorsque les videurs ont cherché à les séparer, Brian a malencontreusement passé la main à travers une vitre. Résultat des courses : sept points de suture. Et à une semaine de la tournée américaine, ça faisait désordre…

Evidemment, il n’était plus en état de jouer. Là, Phil Lynott a commencé à tirer la gueule…

En urgence, ils ont donc appelé Gary Moore et c’est lui qui est parti aux States. Mais pour le coup, ce n’était qu’un remplacement. Robertson faisait officiellement toujours partie du groupe. Il était juste « malade »…

Bien sûr, il avait la haine totale ! Mais il ne pouvait s’en prendre qu’à lui… Alors pour tuer le temps, il s’est mis à faire la tournée des grands Ducs… Et un soir, il lève la gonzesse qu’il ne fallait pas… Il n’a rien trouvé de mieux à faire que de s’envoyer Madame Ron Wood en personne !… Et ces deux cons ne font pas dans le discret ! Ils vont baiser DANS la propriété même des Wood, dans la maison du gardien, d’accord, mais tout de même !

Evidemment, Ronnie a vite tout appris du manège… Et les tabloïds anglais aussi !… En une semaine, tous les torchons à scandales de la perfide Albion déballaient le merdier ! Keith Richard en rit encore, tiens !…

Certes, c’était plutôt drôle… Sauf qu’il y en avait deux que ça n’amusait pas du tout… Honest Ron lui-même, évidemment, qui n’aura de cesse que de foutre des bâtons dans les roues de ce trublion qui tronchait sa femme… Mais, plus grave, Phil Lynott a très, très mal pris l’affaire… Quand il a appris ça en pleine tournée américaine, il est paraît-il entré dans une colère homérique !…

Voyez-vous, depuis le temps que Lynott vivait sur la corde raide, il avait réussi l’exploit de ne jamais se faire coincer… Résultat des courses : toutes les brigades des stups du MONDE ENTIER cherchaient à se farcir le leader de Thin Lizzy... Lynott devait vraiment se faire oublier, durant cette période... Et bien sûr, les mésaventures d'un de ses guitaristes diffusées en première page des « Voici » anglais n’avaient rien pour le rassurer… Parce que quitte à faire dans le scandale, si on parle des histoires de cul, on peut très bien parler des histoires de dope, ce que certains ne se sont pas privés de faire…

Moralité : durant toute la tournée U.S., Lizzy était dans le colimateur de tous les flics entre Providence et Florida Bay ! Et Lynott n’avait surtout pas besoin de ça !… Il n’a pas pardonné. Déjà qu’il l’avait mauvaise d’avoir dû appeler Moore en urgence… Le management a donc faxé à Brian qu’il était viré…

Coup dur ?… Oui et non. Brian était alors dans une sorte d’inconscience totale. Il avait déjà quitté le groupe de son propre chef l’année précédente, avant de reprendre sa place pour la tournée européenne… C’était quelqu’un de très instable, à cette époque…

Après, il a essayé de faire tourner son side-project, Wild Horses, avec Jimmy Bain à la basse, l’ex-Rainbow et futur Dio. Mais honnêtement, il avait parfaitement conscience de s’être grillé avec 90 % du business anglais de l’époque… Ca n’allait pas être de la tarte…

Il vivota donc ainsi jusqu’en 82, date à laquelle Fast Eddy quitta Motorhead pour monter Fastway… Brian rencontra Lemmy dans une boîte ; et comme le mec tenait la route question bibine, l’histoire fut conclue comme ça…

Je vous accorde que c’est un peu léger, comme modalité d’engagement, mais c’est souvent le cas… Je soupçonne néanmoins Lemmy d’avoir volontairement cherché quelqu’un de réellement différent d’Eddy Clark…

Il était très attaché à Eddy. Son départ lui a vraiment posé un problème. Le meilleur moyen de lui mettre la pastille était donc de le remplacer par quelqu’un de réellement plus fort. D’où Brian, qui rentrait dans ce cadre-là. Ce n’était peut-être pas ce qu’il fallait pour Motorhead, mais il n’en demeure pas moins que l’album concocté pour l’occasion fut remarquable… Les compos se démarquaient vraiment de tout ce que Motorhead avait fait et a pu faire après… Mais il me semblait évident que l’histoire ne pourrait pas durer…

Parce que Brian avait d’autres prétentions. C’est un musicien fondamentalement trop fin pour se contenter de froisser de la tôle… Motorhead et cet album, pour lui, c’était un bon plan pour se refaire un peu de blé et remettre le pied à l’étrier en espérant des jours meilleurs. Mais son but ultime, c’était de remonter Wild Horses. Ce qu’il fera, d’ailleurs. Sans plus de succès, mais c’était son truc, au moins…

Après, la soirée a viré au n’importe quoi !… On s’est tous retrouvés au West Side, la boîte au-dessous du Palais d’Hiver, et c’est parti en vrille… Tout le monde tournait au Bourbon/Heineken parce que c’était ce que Lemmy voulait boire ce soir-là… Je ne vous fais pas un dessin…

J’avais dit à mon drummer que j’en avais pour une heure à peine. Résultat des courses : je suis sorti de la boîte à quatre pattes sur les coups de cinq heures du matin… L’autre, il RONFLAIT dans la bagnole !… Je l’ai réveillé, il a tout de suite compris : c’est lui qui a pris le volant…

Quelques temps après, on m'a fait passer la photo que RF a mis sur un autre topic. Je l'ai toujours trouvée chouette parce que ni Lemmy ni moi ne voyons qu'on nous prend à ce moment-là. C'est un truc "nature", comme Lemmy : pas de chichi. Tu lui parles CLAIREMENT, il répond CLAIREMENT. C'est son charisme à lui. Et ça marche.

Parce que le plus drôle, c'est que lorsques quelques kids de mon coin ont appris l'existence de cette photo, ils étaient prêts à me payer 200 F de l'époque pour en avoir un exemplaire ! J'aurais pu me faire un fric terrible !...

Sorry. Ca atterrit sur le net aujourd'hui et je suis toujours pas plus friqué.

Juste un peu plus riche.

Dedans.

http://classicrock.aceboard.fr/266381-2777-1204-0-Motorhead-versus-Brian-Robertson.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pch29
bad reputation
bad reputation


Nombre de messages : 345
Age : 53
Localisation : BREST
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Ven 13 Avr - 17:49

Merci Mark pour cette petite lecture intéressante ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria
bad reputation
bad reputation


Nombre de messages : 386
Age : 57
Localisation : Musicland
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Ven 13 Avr - 17:57

Many thanks Mark ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Ven 13 Avr - 18:39

the "Rosbeef" is back Wink à boire à deux à boire ... son
Revenir en haut Aller en bas
GUILLAUME
jailbreak
jailbreak


Nombre de messages : 196
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Ven 13 Avr - 18:58

TROP MARRANT CETTE HISTOIRE, en y pensant, plutôt triste aussi, vu le peu de carrière qu'à eu robbo après lizzy..............,AMITIES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darrengorham
nightlife
nightlife


Nombre de messages : 23
Age : 42
Localisation : savigny sur orge 91
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Lun 14 Mai - 8:29

Brian Robertson , il m'a fait de la peine lorsque je l'ai revu sur la vidéo de gary moore & friends en hommage à phil lynott.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
bad reputation
bad reputation


Nombre de messages : 395
Age : 52
Localisation : Parris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Lun 3 Sep - 11:34

Citation :
Hi!

Robbo has just finished recording guitars for an upcoming Led Zeppelin tribute album put together by Bob Kulick for Cleopatra Records. He played on the song "Bad Times Good Times" with Eric Bloom(Blue Oyster Cult) on vocals, Tony Franklin(Blue Murder) on bass and Duane Perry(Jethro Tull) on drums. All guitar parts was recorded in Stockholm, Sweden yesterday at CW Studios by Christian Wolff(Mecca). The album will be released later this year and it will feature lots of different artists from the seventies.

Yodel!
Soren

Soren est l'ami et manager de Robbo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pch29
bad reputation
bad reputation


Nombre de messages : 345
Age : 53
Localisation : BREST
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Lun 3 Sep - 13:03

Finalement, l'ami BRIAN est en CPA (cessation progressive d'activité)

Quelqu'un connaîtrait-il un site où seraient recencées TOUTES les interventions de BRIAN en dehors THIN LIZZY ?

Christian breton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
bad reputation
bad reputation


Nombre de messages : 395
Age : 52
Localisation : Parris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Lun 3 Sep - 13:32

http://www.robbo.info/ Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pch29
bad reputation
bad reputation


Nombre de messages : 345
Age : 53
Localisation : BREST
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Lun 3 Sep - 14:35

Merci MARK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pch29
bad reputation
bad reputation


Nombre de messages : 345
Age : 53
Localisation : BREST
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Ven 7 Sep - 14:14

Quelqu'un a t-il déjà entendu THE CLAN, seul disque solo de Brian si je ne me trompe pas ?
Ca paraît assez difficile à dénicher.

Christian breton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
bad reputation
bad reputation


Nombre de messages : 395
Age : 52
Localisation : Parris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Ven 7 Sep - 15:05

En rosbif, mais bon..... Very Happy

http://rockofages.wordpress.com/2007/05/30/the-clan-thats-all/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pch29
bad reputation
bad reputation


Nombre de messages : 345
Age : 53
Localisation : BREST
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Ven 7 Sep - 15:28

Mark a écrit:
En rosbif, mais bon..... Very Happy

http://rockofages.wordpress.com/2007/05/30/the-clan-thats-all/

Merci Mark
Bonne review de l'album
Reste à le trouver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
bad reputation
bad reputation


Nombre de messages : 395
Age : 52
Localisation : Parris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Ven 7 Sep - 15:51

A priori, INTROUVABLE Christian.......mais on ne sait jamais....... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
bad reputation
bad reputation


Nombre de messages : 395
Age : 52
Localisation : Parris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Ven 14 Sep - 15:33

Faites vite......il en restes que 8 !!!!! un peu moins de 15 euros ......ca vaut vraiment le coup à mon avis....

http://cgi.ebay.co.uk/THIN-LIZZY-MOTORHEAD-WILD-HORSES-BRIAN-ROBERTSON-CD-NEW_W0QQitemZ230168012074QQihZ013QQcategoryZ1049QQssPageNameZWDVWQQrdZ1QQcmdZViewItem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
bad reputation
bad reputation


Nombre de messages : 395
Age : 52
Localisation : Parris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Jeu 20 Sep - 10:50

Recu hier Very Happy Excellent album. On reconnais bien Robbo, meme si c'est ne rien à voir avec Lizzy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark
bad reputation
bad reputation


Nombre de messages : 395
Age : 52
Localisation : Parris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   Jeu 27 Sep - 17:49

Bien, malgré le manque d'interet generale des membres, je trouves, encore une nouvelle de Rock Legend.......

Citation :
Just wanted to say hello and also inform you about the fact that Brian "Robbo" Robertson has deceided to come out of his retirement. We've just recorded a Led Zeppelin tribute with Eric Bloom(Blue Oyster Cult), Tony Franklin(Blue Murder) and Doane Perry(Jethro Tull). Produced by Bob Kulick and Brett Chassen and Robbo's guitars was recorded in Stockholm, Sweden by Christian Wolff(Mecca) with Robbo and myself as executive producers. The song was "Good Times Bad Times" from the first Zep album.

We've also done a couple of radio shows in Sweden with 106,7 Rockklassiker where we broadcasted a rough guitar mix of "Good Times Bad Times" and Robbo played an eight string guitar made entirely of stone live on radio. The plan is to attend a Battle Of The Tribute Bands at The Globe Arena in Stockholm october 13th and then record 4 tracks with Sulo(Diamond Dogs), Ian Haughland(Europe) and Nalle Pahlsson(Treat). We're currently looking at "I Walked In On You" and "Linger My Love" penned by Robbo and Sulo and "Hold Back The Night" by the Trammps in 1976 which was later covered by Graham Parker with Robbo on guitar. The 4th song is "Blues Boy" written by Phil Lynott and Robbo around 1975-76, recorded(with Huey Lewis) but never released and Lizzy did actually play it live during the Jailbreak tour.

At the moment we're looking for more work, so if anyone of you have anything for us as producers, song writers or if you just need some bloody good guitar playing, don't hesitate to get in touch with us.

All the best,
Soren Lindberg
Yodel International Productions
Gransvagen 256
163 52 SPANGA
Sweden

Ecris par le manager de Brian. En gros, pour les allergiques au rosbif, Brian sors de sa retraite, à enregistrer un tribute à led zep, et cherches de travail.......si vous avez du travail en tant que producteur, écrivan ou simplement besoin d'un excellent gratteux, n'hesitez pas et écrire....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mr Brian Robertson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mr Brian Robertson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Thin Lizzy
» Brian Ferneyhough (1943)
» Brian Setzer (si, si, le chat errant!...)
» BRIAN SETZER ORCHESTRA
» Brian Ferneyhough

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le forum :: THIN LIZZY :: Thin Lizzy And Co ...-
Sauter vers: